Stelior Fibromyalgie

La fibromyalgie est une maladie très fréquente et souvent handicapante, qui touche majoritairement les femmes (10 femmes pour 1 homme). Malgré sa grande fréquence, la fibromyalgie est le prototype des états toujours considérés comme inexplicables et incurables. Longtemps, la réalité de la fibromyalgie a été niée par la grande majorité des médecins. Pourtant, il s’agit d’un véritable fléau social, en raison justement de sa grande fréquence. Nous vous le disions, elle touche prioritairement les femmes, particulièrement les jeunes adultes. En effet, l’affection débute souvent entre 20 et 30 ans, sa prévalence augmentant avec l’âge.

Besoin d'aide ?
 
Infoline
0041 22 751 36 36



Vous avez des questions concernant le suivi thérapeutique n'hesitez pas à nous contacter !

 

Les symptômes majeurs de la fibromyalgie consistent en des douleurs qui siègent au niveau des muscles, des tendons et des articulations.

Les patients se plaignent également d’une fatigue importante, aussi bien physique qu’intellectuelle, en plus d’une intolérance réelle à l’effort. On note par ailleurs des troubles du sommeil ainsi que des maux de tête, des fourmillements des mains et des pieds et un côlon irritable.


Qu’en est-il des causes de la maladie ? Certaines études lient le développement de la fibromyalgie au passage dans le sang de molécules alimentaires et bactériennes incassables, qui se déposeraient dans les muscles, les tendons et le cerveau. Ainsi, en effectuant un changement alimentaire personnalisé et sur mesure, basé sur certaines analyses dont le Cyto Aliments Test, il est possible de stopper l’intoxication en provenance de l’intestin grêle, ce qui résulte en une amélioration, voire une disparition progressive des douleurs liées à la maladie.

 

Qu’est-ce que la fibromyalgie ?
 

La fibromyalgie est une maladie assez fréquente qui toucherait près de 2% de la population européenne. Elle se caractérise, nous vous le disions, par des douleurs musculaires ou articulaires permanentes, des troubles anxieux, des symptômes dépressifs, des troubles du sommeil et une fatigue chronique. Cela dit, la douleur est le principal symptôme associé à la maladie. En effet, les patients se plaignent de douleurs ininterrompues des mois durant. Rappelons également que la fibromyalgie touche principalement les femmes. En effet, plus de 80% des personnes qui en souffrent sont des femmes âgées de 30 à 55 ans. 

Les complications de la fibromyalgie

Commençons par préciser que la fibromyalgie n’est pas considérée comme une maladie grave, en cela qu’elle n’est pas mortelle. Pour autant, elle est à l’origine d’un handicap réel qui affecte les activités quotidiennes du patient. Par conséquent, les personnes qui souffrent de fibromyalgie ont tendance à s’isoler socialement, ce qui peut causer une dépression sévère. Notons à ce niveau que les patients tendent à développer d’autres maladies telles que l’anxiété, la dépression, le syndrome de l’intestin irritable, le syndrome de Gougerot-Sjögren, le syndrome de fatigue chronique… 

Quel lien entre l’alimentation et les symptômes de la fibromyalgie ?

Aujourd’hui, plusieurs études ont révélé l’impact de l’alimentation sur la douleur chronique de la fibromyalgie. Bien que les causes exactes et le traitement de la maladie soient toujours sujets à débat dans les rangs de la communauté scientifique, il est désormais établi que certains nutriments peuvent augmenter ou réduire l’activité anormale des neurotransmetteurs responsables de la douleur caractéristique de la fibromyalgie. Nous vous le disions en introduction, les personnes atteintes de fibromyalgie peuvent bénéficier d’un régime alimentaire personnalisé, en complément du traitement médicamenteux, capable de lutter contre l’inflammation généralisée de l’organisme et de réduire les symptômes.

Il existe bien évidemment des aliments à privilégier et d’autres, au contraire, à éviter. Au rayon des aliments à privilégier pour réduire les symptômes de la fibromyalgie, les spécialistes conseillent la consommation de plusieurs portions de fruits et légumes par jour (8 à 9), notamment les brocolis, le chou-fleur et les choux de Bruxelles. Il est également recommandé de privilégier les aliments complets comme le quinoa, l’avoine, le sarrasin, l’épeautre ou encore le riz brun. En revanche, il faut limiter l’apport des produits laitiers, susceptibles d’augmenter l’inflammation, et remplacer la viande rouge par du poisson ou de la viande blanche.

Il est utile de rappeler que, selon certaines études menées sur le sujet, la fibromyalgie serait causée par le passage de molécules alimentaires et bactériennes incassables dans le sang. Celles-ci se déposeraient dans les muscles, les tendons et le cerveau. Pour traiter la fibromyalgie, Stelior conseille donc d’adopter un régime alimentaire personnalisé, en fonction de certaines analyses dont le Cyto Aliments Test. Selon Stelior, il est possible de stopper l’intoxication qui provient de l’intestin grêle, ce qui résulterait en une amélioration ou une disparition progressive des douleurs.