Stelior à vos côtés contre l'intolérance au gluten

Certaines substances présentes dans les aliments peuvent s'avérer indigestes pour certaines personnes, créant des troubles au niveau de l'intestin. On parle d'intolérance alimentaire. Bien que leurs symptômes se ressemblent, ces troubles se distinguent clairement des allergies alimentaires. Il s'agit par exemple de l'intolérance au gluten ou encore à la caséine. Stelior fait une mise en garde sur les raisons pour lesquelles il faut absolument éviter les intolérances alimentaires. L'intolérance au gluten est une maladie chronique auto-immune de l'intestin qui résulte de la difficulté ou de l'incapacité à digérer le gluten.

Besoin d'aide ?
 
Infoline
0041 22 751 36 36



Vous avez des questions concernant le suivi thérapeutique n'hesitez pas à nous contacter !

 

Stelior mise en garde

Le gluten est une protéine présente dans l'orge, le blé et le seigle. Encore appelée maladie cœliaque, l'intolérance au gluten est le plus souvent asymptomatique, mais peut entraîner des troubles digestifs.

​En absence d'un traitement adéquat contre l'intolérance au gluten, cette maladie peut entraîner des complications graves. Il s'agit par exemple de la sclérose en plaques, du diabète de type 1, etc.

Corriger les troubles de métabolisme

 

Le meilleur traitement contre la maladie cœliaque est l'adoption d'un régime sans gluten. Chez Stelior, des thérapeutes spécialisés et diplômés en nutridétoxicologie mettent à disposition leurs connaissances sur :

  • l'intolérance alimentaire (au gluten, à la caséine, etc.),

  • la bactériologie,

  • la toxicologie,

  • la peptidurie,

  • l'immunologie,

  • les allergies,

  • la virologie.

Tous les aspects de la maladie cœliaque sont ainsi pris en compte pour définir un nouveau régime et mener vers une guérison complète. L’association Stelior traite également des troubles du comportement comme l'autisme, l'épilepsie, la fibromyalgie ainsi que d'autres pathologies.

 

Maintenir de bonnes habitudes alimentaires

 

Une fois que les symptômes de l'intolérance au gluten sont traités, il faut garder de bonnes habitudes en matière d'alimentation pour éviter une récidive de la maladie cœliaque. Pour cela, il est recommandé de prendre l'avis de professionnels tels que les nutrithérapeutes. Ceux-ci, en fonction des besoins nutritifs, proposent un régime alimentaire sur mesure composé d'aliments sains et équilibrés. Des recettes simples à reproduire assurent ce maintien de la bonne alimentation.

Mise en garde contre les intolérances alimentaires

 

Les intolérances alimentaires sont davantage récurrentes dans nos sociétés. Vivre dans l'ignorance de ces éventuels troubles de l'alimentation expose à de nombreux risques, partant des carences nutritives à des maladies plus sévères. Une intolérance alimentaire (au gluten, à la caséine, etc.) non traitée peut en effet conduire à une anémie ferriprive, des cancers intestinaux, des maladies musculaires ou auto-immunes graves.

Les intolérances dans l'alimentation comme celle au gluten frappent des personnes de tout âge, du nouveau-né à un adulte d'un âge très avancé. De même, elles s'enregistrent autant chez les hommes que chez les femmes partout dans le monde. Les médecins spécialistes de l'alimentation recommandent de bien maîtriser ses intolérances (gluten, lactose, caséine, etc.) et d'en tenir compte pour définir le régime adéquat.

La méthode classique est celle de l'observation. Pour savoir s'il y a risque d'intolérance au gluten par exemple, il faut subir un test d'observation. Pour cela, il suffit d'identifier les aliments avec du gluten comme le pain et les autres dérivés du blé. Il faut les retirer ensuite de l'alimentation pendant deux mois en moyenne et suivre pendant cette période un régime équilibré. On reprend ensuite l'ancien régime alimentaire avec du gluten pour noter la différence entre les deux méthodes d'alimentation. Cette méthode de détection d'intolérance alimentaire (au gluten, à la caséine, etc.) bien que peu coûteuse demande de la patience et une bonne observation.

Dans les cas d'apparition de symptômes tels que le ballonnement de ventre, les migraines, les vomissements répétitifs ou les douleurs abdominales, une méthode de détection plus urgente est requise. On procède alors à un Cytotest le plus souvent à une prise de sang qui subira par la suite diverses analyses de laboratoire à l'issue desquelles le diagnostic pourra être posé.

Pour éviter les troubles intestinaux qui annoncent en général la maladie cœliaque, l'intolérance alimentaire (à la caséine, au lactose, etc.), il est conseillé de cuire les aliments à la vapeur. Cela conserve à la fois les vitamines et facilite la digestion des aliments. Un régime composé essentiellement de produits d'origines végétales (dont les fruits et les légumes) permet également de prévenir l'intolérance dans l'alimentation.

Attention à l'intolérance à la caséine

 

L'association Stelior fait une mise en garde contre les effets de la caséine. En effet, la composition du lait de vache ou de chèvre est naturellement incompatible avec le système enzymatique de l'organisme humain. Pour cela, l'organisme met en œuvre des procédés additionnels pour faciliter la digestion de ce lait. Parmi les composantes du lait les plus susceptibles à une indigestion, la caséine figure en place de choix. En effet, le lait de vache ou de chèvre contient cette protéine à près de 80 %.

L'intolérance à la caséine se manifeste par de nombreux symptômes tels que les vomissements, les crises d'urticaire, la toux, les difficultés respiratoires, etc. Elle peut apparaître chez tout individu, enfant ou adulte. Pour tester l'intolérance à la caséine présente dans votre alimentation, plusieurs analyses sont envisageables.

À l'instar de l'intolérance au gluten, l'intolérance au lactose ou l'intolérance à la caséine, lorsqu'elle n'est pas vite prise en charge, peut causer des troubles de santé graves. Ceux-ci partent de la destruction progressive de la paroi intestinale à l'anaphylaxie. Plusieurs procédés permettent de détecter rapidement une intolérance à la caséine contenue dans l'alimentation d'une personne. Il s'agit notamment de l'analyse urinaire qui aide à repérer et à quantifier les morphines qui indiquent l'intolérance.

Tout comme pour le gluten, il existe de nombreuses alternatives au lait de vache ou de chèvre à intégrer dans votre alimentation pour prévenir les conséquences de l'intolérance à la caséine.

Lutter efficacement contre les intolérances avec Stelior

 

Pour corriger les troubles du métabolisme, comme ceux causés par l'intolérance au gluten ou à la caséine, un suivi d'experts en alimentation est requis. Stelior est une association internationale qui répond à ce besoin depuis de nombreuses années. Elle réalise des recherches et des études sur les problèmes de comportement et de métabolisme. Elle a pour objectif de prévenir puis de guérir certaines pathologies telles que les intolérances alimentaires au gluten, au lactose ou à la caséine chez les adultes et les enfants. Pour cela, elle réalise des analyses et apporte aux patients le plus d'informations sur les différentes possibilités de traitements (régimes, complémentations, etc.). Ces analyses intègrent les récentes découvertes scientifiques pour observer l'intolérance à travers un angle plus grand.

Chez Stelior, les spécialistes sont formés par le collège scientifique de l'association composé d'une académie et d'une école. Ce collège regroupe en son sein de nombreux scientifiques réputés dans de nombreux domaines relatifs à la nutrition et qui mettent leurs expériences et connaissances au profit des étudiants. À l'issue des formations dispensées, les nutrithérapeutes de chez Stelior obtiennent une licence de l'Association Santé Conseil Agrément (ASCA) International. Cela leur permet de proposer un accompagnement thérapeutique très pointu aux malades pour corriger les différentes intolérances.

L'association Stelior traite également des troubles du comportement, comme l'autisme, l'épilepsie, la fibromyalgie. Le diabète, l'hyperactivité, la maladie d'Alzheimer, les intoxications aux métaux toxiques et la dépression sont aussi des maladies prises en charge par le Centre International Stelior.